Mobilité Transport
Objectif 
L'organisation d'une journée sans voiture sera l’occasion de mettre en avant et d’expérimenter les mobilités alternatives à la voiture individuelle pour accélérer la prise de conscience citoyenne. Cet événement permettra également une réappropriation et une animation des rues et des trottoirs.
Public concerné 
La cible est l'ensemble des personnes qui circulent sur le territoire brestois. Les habitants pourront utiliser la rue comme un espace de vie et non comme un espace de danger. Les personnes à mobilité réduite bénéficieront d’une mobilité accrue. Les commerçants pourront expérimenter les bienfaits d’une ville apaisée où il fait bon déambuler, flâner et faire ses achats.
Mon initiative en quelques mots 
Nous proposons de concevoir cet événement en lien avec les acteurs des mobilités : Bibus,SNCF, taxis, Brest à Pied et à Vélo, Brest Métropole etc. ainsi qu'avec les acteurs que nous souhaitons associer pour l’animation et la promotion de l’événement : commerçants et entreprises engagées dans un plan de déplacements d'entreprise, associations et conseils de quartier, ORB, les Petits Débrouillards, Université, artistes, etc. Les emprises routières ainsi libérées seraient l'objet d'animations (arts de la rue, jardins éphémères, repas collectifs...), facilitant leur appropriation par les citoyens. Notre objectif est qu'une première journée sans voiture puisse être organisée à Brest en 2016. La dynamique collective autour de son organisation est pour nous un point central de la démarche. Concrètement il s'agirait de délimiter une ou plusieurs rues dans lesquelles des restrictions de la circulation automobile seraient mises en place, accompagnées de mesures incitatives à la pratique d'autres modes de déplacement (collectif, doux..). Dans un premier temps, une opération expérimentale pourra être mise en place dans un ou deux quartiers volontaires. Le centre-ville nous semble une priorité. Cette opération pourra cibler en particulier certains secteurs formant des obstacles aux mobilités actives (carrefours dangereux, boulevards, etc.). Il sera essentiel d’évaluer ces opérations en recueillant les réactions et les avis de la population avant, pendant et après cet événement.
Pourquoi voter pour mon initiative ?  
Cette proposition s'inscrit dans la transition citoyenne : agir, chacun à son niveau, pour promouvoir une société solidaire et durable. Nous ne voulons pas stigmatiser la voiture mais mettre en avant les autres formes de mobilité et réfléchir ensemble à l’amélioration du cadre de vie urbain.
Commentaires