Mobilité Transport
Objectif 
En reprenant cette liaison durant un peu plus de 6 mois dans l'année (d'avril à octobre), le Brestoâ souhaite participer à la diminution des gaz à effets de serre. Notre objectif est également de revaloriser la rade comme moyen de transport en commun, de participer ainsi à une meilleure valorisation du patrimoine maritime et parallèlement aider au désenclavement de la Presqu'île de Crozon.
Public concerné 
Les habitants du Pays de Brest et toute personne souhaitant effectuer le trajet entre Brest et la Presqu'île de Crozon (dans un sens comme dans l'autres), que ce soit pour des raisons professionnelles ou de loisirs.
Mon initiative en quelques mots 
Réalisation de 2 études sur l'année 2014-2015 avec 2 groupes d'étudiants, afin de comprendre les enjeux territoriaux liés à la mise en place d’une telle liaison maritime et comprendre les freins psychologiques liés à l’utilisation d’un tel moyen de transport. Sur l’année 2015-2016, un second groupe d’étudiant aura pour objectif la mise en place d’une étude quantitative visant à identifier les besoins précis en termes d’horaires et de durée de déplacement. Afin de favoriser l’intermodalité des transports, le conseil départemental du Finistère a mis en place un transport à la demande permettant aux acteurs de la Presqu’île de se déplacer via les transports en commun. Ce transport en taxi ou car, selon le nombre de réservation, est associé aux horaires de départ et d’arrivée du bateau en Presqu’île de Crozon. Il rentre dans la logique de développement des transports en commun initié par le Conseil Départemental du Finistère et le tarif proposé est de 2€ par personne. Pour agir sur le frein principal des utilisateurs potentiels d’une telle liaison, le Brestoâ a mis en place un principe de carte d’abonnement (carte de co-baturage) permettant à toute personne réalisant régulièrement la liaison de payer le trajet à un tarif de 5€ au lieu des 9€ habituels. Pour mieux étudier les besoins en termes d'horaires, l'aide des services de l'Adeupa et des acteurs du transport à Brest Métropole peuvent apporter l'expertise nécessaire à une étude plus poussée du projet.
Pourquoi voter pour mon initiative ?  
Revaloriser le bateau comme moyen de transport entre Brest et la Presqu’île de Crozon c’est rendre accessible la beauté naturelle de la Presqu’île de Crozon et ses plages aux Brestois. C’est aussi un moyen de permettre aux Presqu’îliens de se déplacer plus facilement sur Brest et, de façon plus écologique. C’est alors une possibilité pour les Presqu’îliens d’élargir leur recherche d’emploi.
Commentaires
  • Commentaire de

    27 Septembre 2015 - 18h33
    Et pourquoi pas intégrer la ligne dans le réseau bibus ? Ce qui serait bien pour les brestois qui prendraient le Brestoâ, ce serait de disposer de vélo à l'arrivée pour pouvoir profiter pour faire des balades sur la presqu’île depuis Brest.